Plafonnement des niches fiscales

Depuis 2009, il n’est plus possible de défiscaliser sans limite. Le ministère des Finances a réduit progressivement les avantages fiscaux autorisés aux particuliers. Dans un premier temps, le montant du crédit ou de la réduction d’impôt lié aux placements ou aux dépenses a été revu à la baisse. Ensuite le concept de plafonnement des niches fiscales est apparu. Cette expression décrit que le montant accumulé des avantages fiscaux consentis à un foyer sur un an, ne peut pas pourvoir une réduction d’impôt supérieure à un certain montant. Il est présentement de 10 000 euros.